Sentier découverte

    La Vy aux Moines… sur les traces des Moines…   

entre Môtiers (Val-de-Travers - Suisse)   et  Montbenoit  (Val Saugeais - France)

 

balade à pied  ou  en  VTT  

parcours balisé à travers les superbes paysages du Jura franco-suisse

Vos  remarques  et  conseils

Bravo pour le balisage, spécialement côté suisse! (J'ai juste eu 2 hésitations, à la Citadelle, en me trouvant face à 2 panneaux qui indiquaient Montbenoît dans 2 directions opposées, ce qui se reproduira de temps en temps en France ! ).

Et à 1-2 km peut-être des Cottards: J'hésitais entre suivre la direction du panneau avec fourchette assiette etc... sans savoir s'il indiquait l'auberge des Cottards, ou un restaurant à la Brévine, aux Taillères, voire au Pont!). Au Cottards, très bel accueil, très belle chambre, et produits du terroir. Magnifique.

Pour la suite du chemin: A part encore des grimpées! surtout beaucoup d'ornières et de terrain boueux (même s'il n'avait pas plu récemment). Raté 2 panneaux en France: Un, juste avant la Côte du Cerf (tant il est bien caché, au bas d'un arbre!) Heureusement qu'un champignonneur a pu me dépanner, juste au bon moment. L'autre = sur la route pour Montbenoît. Certainement vers le Mont sur Hauterive. Ce qui m'a fait arriver à Montbenoît par la Départementale?, donc faire quelques kilomètres de plus?, au milieu des camions etc...

Retour sur Gilley : En taxi, avec un chauffeur très sympathique qui m'a coachée pour que je trouve un magasin de boissons, et pour l'automate à billets à la gare (quand même trop incompréhensible. Mais pas de problème, le conducteur semble être habitué à ce qu'on lui achète son billet dans le train, et sans supplément). D'après une info. (peut-être de l'Office du Tourisme de Montbenoît), la course devait me revenir dans les 40 euros. En fait, j'ai payé environ 17,5 euros! Donc, je vous donne l'adresse: TBR (Taxi Bole-Richard Bernard), 25650 Gilley, tél. 06 88 07 83 27.

Si l'on souhaite dormir à l'Auberge de la Perdrix (adresse dont je suis aussi très contente), autant se renseigner sur les heures d'ouverture. J'y suis arrivée à 15h30, crevée, ayant besoin d'un ristretto, et tout de suite!!!! et de W-C. Or, un message indiquait que la réception de l'hôtel était ouverte dès 18h (Et effectivement, le patron est arrivé à ce moment, et surtout pas 5 minutes plus tôt! J'ai heureusement pu être dépannée par une jeune fille très sympathique et confiante, qui était en train de quitter le gîte rural, juste en face!).

Claudia C. - Neuchâtel - août 2008